Le brame du cerf

Posté le le 8 octobre, 2011 | 1 commentaire

Tout a commencé voici quelques semaines quand les cerfs ont quitté leur quartier d’été pour partir  à la rencontre des biches.

Pendant presque un mois de la mi-septembre au début octobre leurs raires ont résonné dans la signe que le cerf était bel et bien dans sa période de reproduction.

Le du cerf fonctionne toujours selon le même principe, à savoir qu’un cerf cherche à s’approprier un maximum de biches en espérant les féconder. Il manifeste  ses intentions par des cris puissants, qui parait-il déclencheraient l’ovulation chez la biche, mais qui tendent aussi à démontrer sa puissance et sa détermination vis-à-vis de ses concurrents.

Chaque cri a une signification et on peut les interpréter de la manière suivante :

Tout d’abord un rot court et bref, assez grave et rauque, est utilisé par le cerf  pour indiquer sa présence.

Des cris saccadés (heu heu heu) seront émis lorsque le cerf poursuit une biche en vue de la ramener dans la harde, ou lorsqu’il poursuit un petit cerf pour le chasser.

Un raire au timbre élevé et provocateur, ne sera rien d’autre qu’un brame de défi à l’intention d’un autre cerf. Généralement celui-ci  répond de la même  manière et, si aucun des deux protagonistes ne cède, ça se terminera par un combat. Le vainqueur prendra alors le contrôle de la harde.

Enfin un cri long et puissant après avoir entendu le fracas des bois qui s’entrechoquent avec violence, sera considéré comme un brame de victoire.

Toute cette agitation provoque pas mal de déplacements dans les cervidés, et les petits cerfs appelés aussi cerfs satellites, ne savent plus trop bien où aller et sont souvent éjectés en périphérie de la place de brame.

Voici donc quelques photos de cette période qui attise les passions tant chez le cerf que chez l’homme.

Un commentaire

  1. très belles photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :