Grues cendrées

Posté le le 5 juin, 2018 | 0 commentaire

Lors de leur migration et avant de se disperser pour nidifier, les grues cendrées font une dernière halte en Suède à Hornborgasjön.

Vu que je passais à proximité et bien qu’elles quittent ce site vers la mi-avril, je décidais quand même d’y faire une courte halte.

Bien m’en a pris car il restait encore une petite centaine de grues visiblement peu pressées de rejoindre leur site de nidification.

Voici donc quelques photos sous un ciel plombé de ces quelques retardataires.

Lire plus

Rencontre avec la chouette lapone

Posté le le 23 mai, 2018 | 1 commentaire

Quelle chance de pouvoir croiser le regard de la chouette lapone ainsi que de l’observer dans son environnement avec parfois une proximité peu habituelle dans nos régions.

De plus, cas assez rare apparemment, j’ai pu assister à un accouplement… la femelle a appelé le mâle par de petits cris stridents auxquels ce dernier a répondu par un “hou hou” caractéristique avant de passer à l’acte… (les photos de cet accouplement sont à qualifier de documentaires 🙂 ).

Cette chouette d’une envergure entre 1,30 m et 1,60m est avant tout une espèce de la taïga. C’est un des plus grands rapaces nocturnes.

Elle fréquente les forêts mélangées de conifères et de bouleaux et chasse dans les clairières prioritairement au lever du jour ou à la tombée de la nuit… mais on peut aussi la voir en pleine journée ce qui fut mon cas.

La silhouette de la chouette est très typique. Elle adopte souvent une attitude dressée, presque verticale. Sa tête, ronde et volumineuse, porte deux grands yeux jaune vif. Elle reste parfois en place de longues minutes à scruter et écouter les environs, avant de se déplacer sur une autre perchoir.

Les yeux sont placés côte à côte sur le même plan et orientés vers l’avant. Comme ses yeux ne pivotent pas dans leur orbite sa tête est extraordinairement mobile, elle bascule d’avant en arrière et pivote sur elle-même à presque 360 °.

Chaque œil est entouré d’un disque de plumes que l’on appelle disque facial, et qui agit comme un réflecteur chargé de diriger les sons vers les cavités auriculaires. Ce système lui permet de localiser ses proies avec précision et ce même sous une épaisse couche de neige.

Son vol est parfaitement silencieux, ce qui la rend indétectable par ses victimes lorsqu’elle fond sur elles.

Assez de bavardages, je vous laisse découvrir ce magnifique oiseau.

Lire plus

Renardeaux 2018

Posté le le 23 avril, 2018 | 0 commentaire

La belle saison est de retour et avec elle son lot de naissances.

Cette fois j’ai eu la chance de côtoyer des renardeaux… Ils sont 6…

Tous apparemment en bonne santé, ce qui est réconfortant pour leur avenir.

Je vous propose de découvrir quelques photos parmi les dizaines que j’ai pu ramener.

Ils sont tellement adorables qu’il est difficile de s’abstenir de les photographier.

Lire plus

Le visiteur du grand nord

Posté le le 28 janvier, 2018 | 0 commentaire

S’il y a bien un oiseau qui a fait courir les ornithologues et photographes en ce début d’année 2018, c’est cette macreuse brune.

Habitant à peine à 10 kilomètres de là et vu la publicité faite sur les réseaux sociaux ainsi que sur la chaîne de télévision nationale, je me suis enfin décidé à aller voir cette rareté.

Ce beau canard, n’a pas pour habitude d’hiverner dans nos ardennes… et selon des spécialistes, ce seraient les vents violents des tempêtes de fin d’année 2017 qui l’auraient poussé jusqu’à ce petit étang de la commune de Stavelot abondamment empoissonné.

Cet étang, situé en périphérie de la ville, est habituellement fréquenté par des pêcheurs et autres stavelotains venant promener leurs chiens et, depuis que la nouvelle de sa présence s’est répandue, par une multitude d’observateurs en tous genres.

Cette fréquentation inhabituelle ne semble vraiment pas le déranger, à tel point qu’il s’approche à quelques mètres à peine de la berge en compagnie des autres canards habitués des lieux.

Au printemps cet oiseau devrait retourner dans sa toundra d’origine pour se reproduire au bord d’un lac glaciaire du grand nord.

Celui présent à Stavelot est un mâle… et, selon la lumière, on pourrait croire qu’il est noir, mais si on y regarde bien, il a des reflets brunâtres.

Il a une taille de +/- 58cm et une envergure pouvant atteindre 1 mètre.

Lire plus

Dernier coucher de soleil pour 2017

Posté le le 31 décembre, 2017 | 0 commentaire

Peu de soleil pendant ce mois de décembre… à peine quelques heures.

Notamment en cette fin d’année où pendant quelques instants il a bien voulu se montrer.

L’occasion de retourner en fagne pour faire quelques photos avec cette neige fraîchement tombée.

Lire plus

Voeux 2018

Posté le le 23 décembre, 2017 | 1 commentaire

Lire plus

Matinée féerique en fagne

Posté le le 3 décembre, 2017 | 1 commentaire

Samedi 2 décembre…

Les prévisions météo annonçaient un peu de gel pour la nuit, ce qui laissait supposer un ciel dégagé.

Avec la dizaine de centimètres de neige, les arbres couverts de neige, le lever du soleil devrait être superbe sur le plateau fagnard. Je me décidais donc pour une petite promenade dans la fagne de Malchamps.

Je ne fus pas déçu, à mon arrivée, un brouillard rasant se déplaçait sur la fagne laissant apparaît de temps à autre les premières lueurs du jour.

Les couleurs étaient très variées, allant du bleu lorsque la lumière ne perçait pas, au rouge flamboyant côté lever du soleil levant, à des tons rosés à l’opposé grâce à la réflexion des rayons sur le brouillard.

Et ce jusqu’à ce que le soleil se lève totalement sur la fagne.

On habite quand même une belle région.

Lire plus
%d blogueurs aiment cette page :