Le fulmar boréal

Posté le le 17 novembre, 2013 | 0 commentaire

Spécialiste du vol plané, le fulmar boréal est parfaitement adapté au vol aérien. La forme de ses ailes lui permet d’affronter les pires conditions climatiques tout en maintenant un vol souple.

Hormis pendant la période de reproduction pour laquelle il rejoint les falaises en bord de , il vit en haute toute l’année et se nourrit au ras de l’.

Une de ses particularités biologiques est qu’il possède une glande de dessalage, ce qui lui permet de boire l’eau de mer. Le sel est rejeté par les narines lesquelles sont situées au dessus d’un bec crochu et ont une forme de tuyau.

Le fulmar boréal se nourrit principalement de poissons et d’invertébrés marins, mais il ne dédaigne pas les débris de poissons et les charognes. Il pêche en prenant les proies à la surface tandis qu’il est posé sur l’eau. Ils se rassemblent en groupes autour des bateaux-usines pour se rassasier des débris de poissons qui sont rejetés à la mer.

Pour se défendre, le fulmar crache une sortie d’huile jaunâtre nauséabonde.

Le fulmar vit en moyenne une trentaine d’année et peut exceptionnellement atteindre les 50 ans. Il a une taille de 40 à 45 cm pour une envergure de plus d’un mètre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :