Le guillemot de Troïl

Posté le le 6 octobre, 2013 | 0 commentaire

Le guillemot de Troïl se tient debout à la façon d’un manchot. Il mesure +/-40 cm de haut.

C’est au qu’il quitte la haute pour venir nidifier en colonies denses sur les parois abruptes des falaises et notamment dans l’Atlantique Nord.

Ces colonies pouvant compter plusieurs milliers d’individus, la place sur les parois est très disputée. Les nids se touchent fréquemment ce qui peut engendrer des disputes. Les sont bruyants et leurs vocalisations rappellent des croassements.

La femelle pond un œuf unique en forme de poire à même la roche entre la mi-mai et début juin. Cette forme spécifique empêche l’œuf de rouler sur lui-même et de chuter dans l’.

Son vol est rapide et puissant, mais il excelle aussi dans la chasse sous l’eau. La profondeur moyenne de ses plongées est d’une trentaine de mètres mais il peut aller bien au-delà. Sa nourriture est essentiellement composée de petits poissons.

A noter que certains individus ont une forme spéciale du plumage avec une ligne blanche autour de l’œil qui continue vers l’arrière.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :