Message taggé "été"

Weekend Wallonie Bienvenue – Invitation

Posté le le 12 avril, 2017 | 0 commentaire

Pour faire suite à l’affiche dans l’article ci-dessous, voici une invitation à ces journées portes ouvertes sous forme d’une petite vidéo.

Musique de Nicolai Heidlas.

Lire plus

Weekend Wallonie Bienvenue

Posté le le 24 mars, 2017 | 2 commentaires

17362012_741142179400273_8509858501852767306_n

Lire plus

Les montagnes roses

Posté le le 11 novembre, 2016 | 1 commentaire

Les Dolomites sont une chaîne montagneuse des Alpes orientales et elles sont inscrites au patrimoine de l’UNESCO.

Le nom “Dolomites” leur a été attribué par le géologue français Dieudonné Dolomieu, qui avait identifié dans certaines roches, la présence de calcaire dolomitique, l’un des éléments qui caractérisent cette chaîne montagneuse.
La dolomie confère aux montagnes une couleur particulière: le blanc (raison pour laquelle la chaîne est aussi connue sous le nom de “Monti Pallidi“- Monts Pâles), mais c’est à l’aube et surtout au coucher du soleil, que cette roche prend des couleurs allant du rose au rouge intense. Ce phénomène est connu sous le nom d'”enrosadira” (“rougeoiement”).

Comme vous pourrez le voir via ces quelques photos, même en pleine journée ces montagnes valent le détour… Les amateurs de randonnées devraient apprécier.

Le Corbusier, l’un des plus célèbres architectes du XXe siècle, a décrit cette merveilleuse chaîne montagneuse comme “la plus belle œuvre architecturale au monde”. Effectivement, les Dolomites offrent un panorama époustouflant: montagnes composées de parois rocheuses, glaciers, zones karstiques, hautes-aiguilles, tours, pinacles et montagnes formées par les agents atmosphériques.

Lire plus

La saison des velours

Posté le le 31 juillet, 2016 | 1 commentaire

DPP_2016-07-30-05-57-45_0120Du point de vue anatomique, les bois des cervidés sont très différents des cornes: il s’agit d’organes osseux vascularisés et caduques annuellement.

Au cours de leur croissance qui débute au printemps, les bois sont d’abord recouverts d’un tissu tégumentaire (le velours), qui assure la protection, la vascularisation et l’innervation de ces organes.

Fin juillet, ce tissu se dessèche et tombe en lambeaux lorsque la croissance osseuse est achevée, on dit que le cerf fraie.

Voici quelques photos réalisées ces dernières années qui illustrent cette période très importante pour le cerf.

Lire plus

Lacs et cascades en montagne

Posté le le 20 février, 2016 | 0 commentaire

DPP_2011-08-14-16-56-03_07102Lors de mes randonnées en montagne, je m’arrange souvent pour passer par des points d’eau.

C’est toujours l’occasion de faire une petite halte (de plus en plus souvent la bienvenue 🙂 ) et quelques photos.

Lire plus

Rencontres montagnardes

Posté le le 26 septembre, 2015 | 1 commentaire

Quelques souvenirs animaliers de notre dernier séjour en montagne.

C’est toujours un plaisir que de croiser le chemin des marmottes, bouquetins ou autres chamois.

Lire plus

Concours photo Agrinature 2015

Posté le le 8 juillet, 2015 | 0 commentaire

J’ai le plaisir de vous annoncer que les photos ci-dessous ont été sélectionnées lors du concours photos Agrinature 2015 pour faire partie de l’exposition qui se déroulera du 24 au 27 juillet à Libramont.

Lire plus

Un désert pas comme les autres !

Posté le le 13 juin, 2015 | 0 commentaire

Cliquez ICIA cheval sur la Navarre et l’Aragon, à une soixantaine de kilomètres au sud de Pampelune, le site de Bardenas Reales offre aux visiteurs des paysages pour le moins surprenants et uniques en Europe rappelant le sud-ouest américain.

L’importante érosion a toujours existé dans les Bardenas, en raison de trois facteurs:

– Le climat, caractérisé par la sécheresse, des pluies pauvres mais violentes, des vents très forts et une variation annuelle de températures qui peut dépasser 50 ° C

– Un sol constitué de matériaux meubles, principalement d’argile, de  limon et de grès.

– L’intervention humaine avec l’élevage et la culture qui s’est intensifiée ces douze derniers siècles au détriment des zones boisées, réduisant de ce fait de manière importante la couverture végétale.

Le vent et les pluies fortes du printemps et de l’automne ont façonné des collines arides, tabulaires, dont les flancs sont striés par mille ravines, sculpté des cheminées de fées géantes, creusé des ravins asséchés par le soleil. Ce sont des paysages rudes et qui ne laissent personne indifférent. Ils sont tellement exceptionnels que ce site a été classé réserve de la Biosphère par l’UNESCO. L’accès au site est désormais réglementé.

Cette réserve de 42 000 ha se situe en plein cœur de la dépression de la vallée de l’Ebre. Dépourvue de cours d’eau permanents, elle est une des plus vastes zones désertiques d’Espagne. Aucune personne n’y habite !

L’eau a un impact très faible sur la végétation, l’évaporation (700 l/m²) est supérieure à l’apport en eau (500 l/m²). Les points d’eau permanents sont rares !

Cette région steppique est néanmoins riche d’un point de vue faune. On peut y trouver selon le lieu: sanglier, renard, chat sauvage, hibou, aigle, vautour, percnoptère, lézard, vipère couleuvre…

La végétation quant à elle est typiquement méditerranéenne. Parfois clairsemée à la manière d’une steppe, parfois même quasi inexistante, alors qu’elle est plus présente et plus touffue dans d’autres zones. L’agriculture bien que parfois symbolique à certains endroits est de plus en plus présente et a contribué fortement à façonner le paysage.

Lire plus

Que de couleurs…

Posté le le 31 mai, 2015 | 1 commentaire

Cliquez ICI… avec ces magnifiques oiseaux que sont les guêpiers.

Chaque année, début mai ils reviennent d’Afrique pour nicher dans le sud de l’Europe.

Pour ce faire, ils creusent un terrier dans un terrain meuble pouvant atteindre 2 mètres de profondeur dans lequel la femelle pondra de 4 à 7 œufs blancs.

Le guêpier se nourrit d’insectes qu’il capture en vol et comme son nom l’indique, la majorité d’entre-eux sont des guêpes, abeilles ou autres bourdons qu’il frappe vigoureusement sur un support afin des les tuer et éviter ainsi d’être piqué.

C’est grâce à ses cris roulés caractéristiques qu’on peut  le reconnaître même quand on le discerne à peine dans le ciel.

Il a la taille d’un merle, avec une envergure entre 40 et 50 cm, une longueur allant de 26 à 29 cm pour un poids de +/- 60 grammes.

A la fin de l’été, sa nourriture favorite diminuant, il entamera son long voyage de migration vers l’Afrique.

 

Lire plus

La tension monte…

Posté le le 26 août, 2014 | 1 commentaire

…chez les amateurs de cervidés car dans un mois le brame aura vraisemblablement commencé !

Par contre en forêt, c’est toujours la quiétude qui prédomine. Les hardes se font et se défont… les faons caracolent autour de leur mère, les petits cerfs accompagnent toujours les biches, quant à leurs aînés ils continuent de prendre des forces.

Lire plus

A la découverte du chevreuil

Posté le le 11 décembre, 2013 | 1 commentaire

Perçu comme un animal gracieux, curieux et presque jovial, le chevreuil égaye de sa présence nos paysages de campagne et forêts.

Sa petite taille lui vaut d’être pris pour le petit du cerf ou même parfois pour une petite biche.

Il n’en est rien, le chevreuil est bien une espèce à part entière que je vous invite à découvrir via ces panneaux didactiques que j’avais créé à l’occasion d’une exposition organisée en 2011 par le Syndicat d’Initiative de Francorchamps.

Lire plus

Paysages montagnards

Posté le le 8 septembre, 2013 | 2 commentaires

Avec ses paysages variés et changeants selon la lumière et la météo du jour, la montagne reste toujours aussi attirante.

Voici un petite sélection de photos réalisées des Vosges au massif de la Vanoise.

Lire plus

Contre-jours

Posté le le 1 septembre, 2013 | 2 commentaires

Ces derniers temps la direction du vent a fait que je me suis très souvent retrouvé à contre-jour face aux animaux. Ce sont des situations qui ne sont pas pour me déplaire car généralement une lumière matinale de face ou de

3/4, un peu de brume donnent généralement une ambiance particulière aux prises de vue. Alors en attendant le brame d’ici quelques semaines, voici déjà quelques cervidés dans ces ambiances que j’apprécie.

Lire plus

Spectacle royal

Posté le le 24 août, 2013 | 1 commentaire

Eh non…  je ne vous parlerai pas du baby royal anglais ou de notre nouveau roi, mais plutôt d’un rapace que j’apprécie particulièrement, le milan royal.

Avec une taille de 60 à 70cm et une envergure de 140 à 165cm, il est le plus grand rapace diurne de Belgique.

Ce bel oiseau se reconnait facilement à sa longue queue rousse triangulaire et profondément échancrée lorsqu’elle est refermée, sa tête grisâtre et son plumage roux. Il possède par ailleurs deux tâches blanchâtres sous les ailes qui confirment  son identification. Son dos constitué de plumes allant du brun-roux au noir est également très esthétique. Le tout couplé à un vol lent et majestueux fait du milan royal un des rapaces les plus élégants.

Il vit dans les espaces ouverts, en bordure de forêts  au dessus desquels il plane à la recherche de nourriture. Celle-ci est constituée majoritairement de micromammifères  mais il ne dédaigne pas non plus consommer des invertébrés ou des restes d’animaux.

Le milan est considéré comme un semi-migrateur, car selon les régions il peut hiverner sur place ou migrer vers le sud.

Donc quand on apprécie les rapaces et qu’on a la chance de pouvoir observer ce bel oiseau, par ailleurs protégé en France et en Belgique, il faut en profiter !

Lire plus

Passage sur les crêtes vosgiennes

Posté le le 20 août, 2013 | 0 commentaire

Cela faisait plus de 2 ans que je n’avais plus fait de halte dans les Vosges pour y randonner et si possible y photographier des chamois.

Ce fut chose faite il y a quelques jours au retour d’un séjour en Vanoise.

C’est donc de très bonne heure que je me mis en route. Malheureusement je dus vite déchanter car plus je montais plus le brouillard s’intensifiait… les résidus des orages de la veille masquaient totalement la crête! Il ne me restait plus qu’à espérer que ça se lève très vite sans quoi ma sortie photo était compromise.

Avançant à pas feutrés, je finis enfin par discerner une silhouette familière.. les chamois étaient bien là ! Il ne restait plus qu’à attendre bien caché dans la pente sous un arbuste que le brouillard se lève.

Lire plus

Ces derniers jours en forêt…

Posté le le 7 juillet, 2013 | 1 commentaire

Avant de poursuivre les mises à jour sur la faune écossaise, bref retour dans la forêt afin de s’assurer que tout va bien.

Plutôt qu’on long discours, voici quelques photos réalisées pendant ces 15 derniers jours.

Lire plus

Les îles britanniques

Posté le le 20 juin, 2013 | 1 commentaire

En ce début juin, nous avons passé quelques jours en Ecosse avec un passage rapide par l’Angleterre. Le but était d’ observer principalement les oiseaux pélagiques (qui vivent en haute mer) qui pour quelques mois reviennent sur terre pour  nicher.

Ces pays étant tellement riches en biodiversité que les rencontres y ont été nombreuses et variées. Aussi avant  de vous présenter quelques photos de ces espèces, voici quelques paysages des régions traversées.

Que ce soient des falaises abruptes abritant les oiseaux nicheurs, des paysages verdoyants et arborés d’Angleterre, des montagnes arides au centre de l’Ecosse abritant des lacs tous plus beaux les uns que les autres, des châteaux légendaires… aux petites criques écossaises de sable fin dont l’eau couleur émeraude n’est pas sans rappeler certaines plages exotiques (hormis la température), ou encore ces petites îles disséminées un peu partout… bref, il y en a vraiment pour tous les goûts !

A vous de vous faire une idée.

Lire plus

L’effet Orton

Posté le le 5 mars, 2013 | 0 commentaire

L’effet Orton, du nom d’un photographe canadien qui l’a inventé.

Il s’agit d’un traitement que l’on applique a posteriori à la photo à l’aide d’un programme de traitements d’images. Il convient généralement mieux à des paysages… cela leur donne un aspect vaporeux avec une saturation plus prononcée des couleurs.

Ce n’est pas sans rappeler les effets de David Hamilton que certains auront bien connu.

Bien que cela puisse plaire dans certaines circonstances, je ne suis pas spécialement fan de ce type de traitement, mais comme il faut bien meubler en cette période un peu plus calme… c’était un moyen de continuer à parler de photos.

Lire plus

Le blaireau, éternel bouc émissaire

Posté le le 2 février, 2013 | 0 commentaire

Le blaireau bientôt chassé Too Sad ? Apparemment le Ministre Di Antonio serait en passe de modifier la loi en ce sens. Hit with Brick

Ci-dessous deux documents de Natagora l’un contenant un communiqué de presse expliquant les raisons de ce changement de législation et un autre présentant le blaireau.

Pour rappel, un de mes articles sur Le clan des blaireaux

 

 

Download (PDF, 95KB)

Download (PDF, 159KB)

Lire plus

Faites vous plaisir…

Posté le le 16 novembre, 2012 | 0 commentaire

Vous souhaitez un tirage d’une photo…
N’hésitez pas, contactez moi en m’indiquant la ou les photos de votre choix, le format souhaité et en retour je vous communiquerai les tarifs en vigueur.

Lire plus

Paysages montagnards

Posté le le 24 septembre, 2012 | 1 commentaire

Pour clore ces mises à jour montagnardes, voici quelques paysages réalisés dans le Val d’Aoste et le Valais Suisse.

Lire plus

Neiges perpétuelles

Posté le le 11 septembre, 2012 | 0 commentaire

Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le site des Alpes Suisses Jungfrau-Aletsch, permet de découvrir le spectacle du monde des glaciers.

Des 824 km² qu’il représente, 42% sont recouverts de glace. 167 glaciers de toutes tailles forment la plus grande surface glaciaire des Alpes d’un seul tenant.

Le grand glacier d’Aletsch, plus grand glacier des Alpes est au coeur de cette étendue.

Pour vous donner une idée, ce glacier fait encore aujourd’hui 23 km de long; 81.7 km²; à la jonction des 3  névés qui le forment il a une épaisseur de 900 mètres; son poids est estimé à 27 milliards de tonnes ce qui correspond au poids de 72.5 millions de jumbo-jets ! Oh Really?

En comparaison, la mer de glace à Chamonix (peut-être mieux connue du grand public), c’est “seulement” 7km de long et 200 mètres d’épaisseur.

D’autres grands fleuves de glace sont également des éléments dominants du site (Fiescher 31.2 km²; Oberaletsch 19 km²; Unteraar 24 km²…).

Cependant le recul dramatique et continu des glaciers alpins depuis la grande glaciation du milieu du 19° siècle tend à prouver que les “neiges éternelles” ne le sont plus vraiment. Cette récession est liée au réchauffement climatique naturel d’une part et aux activités humaines d’autre part.

Lire plus

Le chocard à bec jaune

Posté le le 28 août, 2012 | 0 commentaire

Bien connu des habitués de la montagne, le chocard à bec jaune fréquente les hauts patûrages de montagne proches des falaises et ravins rocheux.

C’est un oiseau très sociable qui se déplace en groupes qui peuvent parfois dépasser la centaine d’individus.

Il fait preuve d’une grande habilité en vol, utilisant à la perfection les courants thermiques pour raser le flanc des montagnes.

C’est également un opportuniste qui n’hésite pas à se rapprocher des infrastructures humaines, une fois qu’il est question d’y trouver de la nourriture.

Lire plus

Quelques panoramiques…

Posté le le 5 août, 2012 | 1 commentaire

En complément des deux autres  mises à jour, voici pour terminer quelques vues panoramiques réalisées dans les Dolomites.

Lire plus

Concours Agrinature 2012

Posté le le 27 juillet, 2012 | 0 commentaire

Cette photo a été sélectionnée lors du concours Agrinature 2012. Elle participera au vote du public lors de la foire de Libramont ces 27-28 et 29 juillet.

Lire plus

Les Dolomites en fleurs

Posté le le 19 juillet, 2012 | 1 commentaire

Au printemps, la montagne est réputée pour la quantité de fleurs qu’on peut apercevoir sitôt la neige fondue.

Difficile donc de passer à coté sans les photographier.

Lire plus

L’été est bien là !

Posté le le 8 juillet, 2012 | 0 commentaire

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’été est bien là ! Pour preuve… les digitales fleurissent donnant au paysage quelques notes de couleurs supplémentaires.

Pour les cerfs c’est la “grande venaison”, ils mangent énormément car ils ont besoin de forces pour d’une part terminer la repousse de leurs bois et pour ensuite d’ici l’automne se préparer au brame.

Les hardes de biches quant à elles se reforment progressivement sous la “direction” de la biche meneuse qui veille constamment à la sécurité du petit groupe.

Et chez le chevreuil, c’est la période du rut.

Les blaireaux quant à eux profitent des longues journées pour faire leur toilette à la lumière du jour.

Et puis il y a les levers du soleil, rarement deux fois les mêmes, comme par exemple cet arc-en-ciel dans le ciel rougi par un soleil qui quelques minutes plus tard pointera à l’horizon.

 

 

Lire plus

Tout près de chez nous !

Posté le le 30 juin, 2012 | 0 commentaire

Exposition.

Lire plus

Sous d’autres cieux

Posté le le 17 septembre, 2011 | 2 commentaires

Après les cimes suisses, retour quelques centaines de mètres plus bas avec quelques paysages aux alentours de nos “hautes” fagnes.

La période entre la fin de l’été et le début de l’automne est souvent propice aux belles couleurs… la végétation change progressivement pour prendre son habit automnal.

Habillement mis en valeur par un soleil qui, quand il peut se frayer un passage au travers des nuages, renforce encore un peu plus ces couleurs chatoyantes.

Lire plus

Jeux de lumière

Posté le le 10 septembre, 2011 | 0 commentaire

Comme vous avez peut-être déjà pu le remarquer par vous même, la lumière en montagne est souvent exceptionnelle. Rien de plus motivant pour démarrer sa randonnée que d’avoir un grand ciel bleu.

D’un point de vue photographique, ce n’est pourtant pas les conditions que je préfère.

J’apprécie par contre la présence des nuages, les lumières matinales et crépusculaires avec leurs couleurs chaudes, les rayons du soleil passant au travers d’un ciel d’orage, la brume matinale sur les sommets, les contrastes de lumière découpant sur l’horizon les différents sommets… et j’en passe.

Voici donc quelques exemples à la recherche de ces lumières, “mis en boite” lors de ce voyage dans les alpes suisses.

Lire plus

Cabris… c’est pas fini !

Posté le le 5 septembre, 2011 | 0 commentaire

Et cette fois ce ne sont plus des petits chamois qu’il m’a été permis d’observer mais bien des cabris de bouquetins.

N’étant pas chassés les bouquetins ne sont pas très farouches et il n’est vraiment pas difficile de les approcher.

Cependant, lors de mes rencontres précédentes dans les alpes françaises, les femelles suitées gardaient toujours une distance de sécurité 🙁

Cette fois, j’ai eu plus de chance… les 4 femelles et leurs petits étaient vraiment très complaisants. J’en ai donc profité pour faire quelques portraits rapprochés que je vous présente ici.

Lire plus

Au pays des Helvètes

Posté le le 30 août, 2011 | 1 commentaire

Me voici de retour après quelques jours passés en Suisse à randonner.

Ici, les pâturages sont parsemés de vaches… là les forêts grimpent jusqu’à la crête.

Le long des rivages, dans les vallées, sur les versants montagneux… des villages, des chalets pittoresques.

Sur les hauteurs, les sommets se reflètent dans de nombreux petits lacs …

En résumé que des beaux paysages que je vous présente via ces quelques photos.

Lire plus

Ça sent bon la fougère…

Posté le le 23 juillet, 2011 | 3 commentaires

Que de senteurs agréables en sous-bois en cette période estivale… les fougères arrivent à maturité dégageant cette odeur caractéristique que les habitués de la forêt connaissent bien.

Les couleurs ne sont pas en reste… au vert clair des fougères s’oppose le rose des digitales et des épilobes qui égaient le bord des chemins et clairières.

A quelques variations près, le cycle annuel de la forêt se répète inlassablement.

La période des naissances est terminée.. pour les marcassins, faons, jeunes écureuils, place aux jeux, à l’apprentissage de la vie et à la découverte de leur environnement…

Les cerfs quant à eux terminent leur période de refait, les premiers d’entre-eux perdent déjà leurs velours. Ils vont maintenant profiter des quelques semaines qu’il reste avant le brame pour faire le plein d’énergie.

Lire plus
%d blogueurs aiment cette page :