Message taggé "réserve naturelle"

Lacs et cascades en montagne

Posté le le 20 février, 2016 | 0 commentaire

DPP_2011-08-14-16-56-03_07102Lors de mes randonnées en montagne, je m’arrange souvent pour passer par des points d’eau.

C’est toujours l’occasion de faire une petite halte (de plus en plus souvent la bienvenue 🙂 ) et quelques photos.

Lire plus

Et de quatre

Posté le le 15 juillet, 2015 | 2 commentaires

Cliquez ICI

Cela fait plus ou moins 25 jours qu’un couple d’élégantes échasses blanches se relaye régulièrement sur le nid. Il est 9h du matin, le troisième poussin est fraîchement sorti de son oeuf et je l’ai raté de peu… le petit dernier ne devrait plus tarder !

Je décide donc d’attendre, car ce n’est pas tous les jours qu’on peut assister à la naissance d’un oisillon.

Chez les échasses, les deux parents se chargent de la couvaison et alternent plus ou moins tous les ¾ d’heure. Moment mis à profit par les poussins pour se sauver et explorer les alentours du nid et ce, malgré les rappels incessants des parents inquiets car les prédateurs (milans noirs) ne sont jamais très loin.

Le nid est disposé à même le sol sur un petit îlot d’à peine 1 m², ce qui, je le pensais, devait limiter les escapades des oisillons. Mais à mon grand étonnement, alors qu’ils n’ont que quelques heures, ils se hasardent déjà dans l’eau et n’ont aucune difficulté à remonter la petite berge de 15 cm.

Tous les moyens sont bons pour échapper à la vigilance des parents, y compris sortir d’entre les ailes et grimper sur leur dos.

Il est 15h… un nouveau passage de témoin s’opère entre les deux parents, découvrant à nouveau le dernier œuf mais cette fois avec deux petits trous laissant présager une éclosion imminente !

Il faudra néanmoins encore patienter jusque 16h30 pour apercevoir le dernier poussin, tout mouillé et à moitié hors de sa coquille… la famille est désormais au complet.

Le lendemain matin, plus personne n’occupe le nid… les petits s’aventurent de plus en plus loin sous l’oeil toujours vigilant des parents.

Voici donc quelques photos de ces quelques heures passées en compagnie de cette famille d’échasses blanches.

Ça se passait au Teich fin mai.

Lire plus

Un désert pas comme les autres !

Posté le le 13 juin, 2015 | 0 commentaire

Cliquez ICIA cheval sur la Navarre et l’Aragon, à une soixantaine de kilomètres au sud de Pampelune, le site de Bardenas Reales offre aux visiteurs des paysages pour le moins surprenants et uniques en Europe rappelant le sud-ouest américain.

L’importante érosion a toujours existé dans les Bardenas, en raison de trois facteurs:

– Le climat, caractérisé par la sécheresse, des pluies pauvres mais violentes, des vents très forts et une variation annuelle de températures qui peut dépasser 50 ° C

– Un sol constitué de matériaux meubles, principalement d’argile, de  limon et de grès.

– L’intervention humaine avec l’élevage et la culture qui s’est intensifiée ces douze derniers siècles au détriment des zones boisées, réduisant de ce fait de manière importante la couverture végétale.

Le vent et les pluies fortes du printemps et de l’automne ont façonné des collines arides, tabulaires, dont les flancs sont striés par mille ravines, sculpté des cheminées de fées géantes, creusé des ravins asséchés par le soleil. Ce sont des paysages rudes et qui ne laissent personne indifférent. Ils sont tellement exceptionnels que ce site a été classé réserve de la Biosphère par l’UNESCO. L’accès au site est désormais réglementé.

Cette réserve de 42 000 ha se situe en plein cœur de la dépression de la vallée de l’Ebre. Dépourvue de cours d’eau permanents, elle est une des plus vastes zones désertiques d’Espagne. Aucune personne n’y habite !

L’eau a un impact très faible sur la végétation, l’évaporation (700 l/m²) est supérieure à l’apport en eau (500 l/m²). Les points d’eau permanents sont rares !

Cette région steppique est néanmoins riche d’un point de vue faune. On peut y trouver selon le lieu: sanglier, renard, chat sauvage, hibou, aigle, vautour, percnoptère, lézard, vipère couleuvre…

La végétation quant à elle est typiquement méditerranéenne. Parfois clairsemée à la manière d’une steppe, parfois même quasi inexistante, alors qu’elle est plus présente et plus touffue dans d’autres zones. L’agriculture bien que parfois symbolique à certains endroits est de plus en plus présente et a contribué fortement à façonner le paysage.

Lire plus

Balade hivernale en fagne

Posté le le 15 décembre, 2014 | 0 commentaire

Cliquez ICI

L’hiver est à nos portes… Ce weekend les premières neiges ont fait leur apparition dans nos fagnes. Passages nuageux, soleil… difficile de résister à une petite balade vivifiante.

Lire plus

Concours photo du marais de Séné

Posté le le 26 mai, 2014 | 0 commentaire

Les photos ci-dessous ont été retenues lors du concours photo du marais de Séné.
Elles seront exposées du 13 juin au 31 août dans la salle des expositions de la réserve naturelle du marais de Séné.

Lire plus

Matinée givrée en fagne

Posté le le 15 janvier, 2014 | 0 commentaire

Au menu météo de dernier weekend… brouillard givrant et un peu de soleil une fois celui-ci dissipé !

Belle invitation pour se rendre en fagne et espérer quelques belles lumières.

A vous de juger.

Lire plus

L’automne en fagne

Posté le le 4 novembre, 2013 | 1 commentaire

L’automne est une de mes saisons préférées pour me promener en fagne (avec l’hiver, le printemps et l’été Big Smile).

Une fois la brume dissipée et lorsqu’un rayon de soleil l’illumine elle a des couleurs fantastiques.

Lire plus

Chapeau conseillé !

Posté le le 22 juillet, 2013 | 1 commentaire

Si vous avez l’occasion de visiter les îles de Farne, je vous conseille vivement de prendre un chapeau avec vous lorsque vous débarquerez sur Inner Farne.

Vous aurez en effet vite pris conscience de son utilité dès que vous aurez posé le pied sur terre et que des sternes arctiques viendront vous harceler en vous becquant sur la tête.

La raison de cette agressivité est liée au fait que tout visiteur débarquant sur l’île en cette période de nidification est considéré comme un prédateur vis-à-vis des œufs posés à même le sol. La colonie est toujours surveillée par une sentinelle qui dès qu’elle alerte provoque l’envol de toutes les sternes pour une attaque en règle. Et parfois il n’y a pas que des coups de bec, certains visiteurs en auront été pour un nettoyage de leurs vêtements.

La sterne arctique est la plus agressive des sternes, ça on l’a compris ! Mais c’est également un des rares oiseaux  migrateurs qui a l’occasion de voir deux étés par an. En effet elle vient se reproduire dans l’hémisphère nord et passe notre été près de l’Arctique. Elle prend ensuite son courage à deux ailes pour entamer un long voyage  vers l’Afrique australe, l’Australie ou l’Antarctique, soit un voyage de 35000 km qu’elle effectue en 4 mois.

Bel exploit pour ces oiseaux qui ne sont pas spécialement de grands voiliers.

Ces oiseaux très élégants ont une taille est de 33 à 35 cm pour une envergure de 80 à 95 cm.

Lire plus

Le petit clown de mer

Posté le le 11 juillet, 2013 | 3 commentaires

Quand on se rend en Ecosse pour y observer des oiseaux, il n’est pas imaginable de ne pas faire un détour par les colonies de macareux moines.

A peine plus haut que 3 pommes (26 à 29cm), il est reconnaissable entre tous grâce à son bec coloré. Ce dernier ne prend toute son importance et ses couleurs qu’au moment de la reproduction suite à l’apparition de couches cornées colorées.

Une fois la période de reproduction terminée, il perdra ces plaques ornementales réduisant par la même occasion la taille de son bec.

Sa silhouette rondouillette, son costume noir et blanc, ses pattes orangées, son gros bec coloré et ses sourcils bien marqués autour d’un œil cerclé de rouge lui donnent cette apparence de petit clown triste, attirant par la même occasion la sympathie des observateurs que nous sommes.

Vivant la majorité de son temps en haute mer, ce n’est qu’au moment de la reproduction qu’on peut l’observer sur terre. Il vient y pondre un œuf unique au fond d’un terrier préalablement creusé (il lui arrive d’ailleurs de récupérer les terriers des lapins de garenne).

Après l’éclosion, les parents vont nourrir le petit pendant 40 jours puis ils l’abandonneront pour repartir en mer. Poussé par la faim le jeune macareux finira par sauter de la falaise (avant de savoir voler) pour aller se nourrir en mer.

D’un point de vue photographique et comme ces îles ne sont généralement accessibles qu’en milieu de journée (pour 2 heures seulement), j’aurais presque souhaité un temps couvert. Le soleil compliquant considérablement la gestion du blanc et noir de leur plumage.

Mais ce n’est que détail… tant ces quelques heures passées en leur compagnie furent agréables.

Lire plus

Bande de fous !

Posté le le 24 juin, 2013 | 4 commentaires

Ne vous méprenez pas… je parle bien évidemment des fous de Bassan.

Ces grands oiseaux blancs vivent toute l’année en haute mer et ce n’est qu’en mars-avril qu’ils se rassemblent en colonies pour nidifier.

Avec son envergure qui peut atteindre les 180 cm et son corps fuselé de 80 à 90 cm, il peut parcourir très facilement de grandes distances et se déplacer à 200km pour trouver de la nourriture. Des études ont d’ailleurs démontré que grâce à ses capacités à exploiter les courants d’air, 500km par jour ne sont pas un problème pour les fous de Bassan.

Sa vue perçante lui permet de repérer les bancs de poissons sur lesquels il plonge d’une hauteur de  10 à 30 m atteignant une vitesse au contact de l’eau de +/- 100km/h. L’onde de choc ainsi provoquée étourdit les poissons.

Pour  réduire l’impact au contact de l’eau, il ramène ses ailes vers l’arrière, ce qui le transforme en une véritable flèche.  Il plonge jusqu’à une profondeur de 10m sous le banc de poissons  et c’est en remontant qu’il attrape et avale sa proie avant même d’avoir refait surface.

C’est ce comportement qui lui a valu la première partie de son nom car les premiers observateurs (des pêcheurs écossais) ne comprenaient pas pourquoi ces oiseaux plongeaient dans la mer de manière insensée pour remonter quelques secondes  plus tard sans le moindre poisson. La seconde partie de son nom français lui vient de l’ïle de Bass, un des lieux où se rassemblent de nombreux fous de Bassan pour nidifier.

Comme vous pourrez le voir sur les photos, c’est un oiseau très élégant tant en vol que par son plumage. L’adulte est d’un blanc immaculé avec le bout des ailes noir et la tête jaunâtre. Son bec est légèrement bleu ciel, de même que le contour de ses yeux. Les juvéniles ont tout d’abord un plumage brun foncé la première année, puis  progressivement des plumes de plus en plus claires prendront place sur la tête puis le reste du corps.

C’est à l’âge de 5 ans qu’il devient adulte.

Autant en mer ils sont  silencieux et en petits groupes, autant lorsqu’ils se retrouvent en colonies ils sont  très nombreux et bruyants. Les parades nuptiales, têtes vers le ciel et frottements de becs, précèdent les accouplements. Le couple ainsi formé l’est à vie et défendra bruyamment son nid contre toute tentative d’intrusion.

Faut être fou pour essayer !

 

Lire plus

Les îles britanniques

Posté le le 20 juin, 2013 | 1 commentaire

En ce début juin, nous avons passé quelques jours en Ecosse avec un passage rapide par l’Angleterre. Le but était d’ observer principalement les oiseaux pélagiques (qui vivent en haute mer) qui pour quelques mois reviennent sur terre pour  nicher.

Ces pays étant tellement riches en biodiversité que les rencontres y ont été nombreuses et variées. Aussi avant  de vous présenter quelques photos de ces espèces, voici quelques paysages des régions traversées.

Que ce soient des falaises abruptes abritant les oiseaux nicheurs, des paysages verdoyants et arborés d’Angleterre, des montagnes arides au centre de l’Ecosse abritant des lacs tous plus beaux les uns que les autres, des châteaux légendaires… aux petites criques écossaises de sable fin dont l’eau couleur émeraude n’est pas sans rappeler certaines plages exotiques (hormis la température), ou encore ces petites îles disséminées un peu partout… bref, il y en a vraiment pour tous les goûts !

A vous de vous faire une idée.

Lire plus

Wallonie Week-ends Bienvenue

Posté le le 6 mai, 2013 | 1 commentaire

Vous souhaitez percer quelques secrets sur la photographie animalière ? C’est l’occasion !
L’occasion lors de ces “Wallonie Week-ends Bienvenue” de découvrir la biodiversité et les paysages de notre belle région et d’ailleurs.
Pour ce faire je vous propose une exposition photographique, des diaporamas sur grand écran de plusieurs dizaines de photos, et pour ceux que cela intéresse nous parlerons des techniques d’affûts, du matériel photo utilisé… autant de sujets qui permettront de découvrir cette passion tant naturaliste que photographique.

Cerise sur le gâteau, la boulangerie Georges Albert offre des mignardises Still Dreaming

Retenez la date des 25 et 26 mai de 10h à 18h, à mon domicile, 10 rue Emile Goedert à Francorchamps.

Soyez les bienvenus et n’hésitez pas à partager cette invitation.

Le montage ci-dessous vous donnera une petite idée de ce que vous pourrez voir.

Lire plus

Les premiers beaux jours

Posté le le 24 avril, 2013 | 0 commentaire

Cette fois le doute n’est plus permis, le printemps est bel et bien là ! En témoignent ces jonquilles qui fleurissent en bord de fagne.

Non  loin de là, après un hiver particulièrement long, les cervidés profitent des premières pousses d’herbe fraîche pour reprendre des forces avant la période des naissances qui s’annonce d’ici quelques semaines.

Lire plus

Aurore boréale en fagne !

Posté le le 1 avril, 2013 | 2 commentaires

Selon les mesures prises par le satellite NOAA POES du Space Weather Prediction Center, cette nuit était annoncée plus que favorable à l’observation d’une aurore boréale sous nos latitudes.  Je suis d’ailleurs étonné que les medias n’en aient pas parlé.

J’ai donc tenté le coup en me rendant dans la grande fagne wallonne dès la nuit tombée… le plateau fagnard devant me permettre d’avoir un ciel dégagé vers le nord.

Heureusement que le hululement des chouettes était là pour me faire passer le temps, car pendant plus d’une heure il n’y avait absolument rien à voir.

C’est alors que je m’apprêtais à plier bagage que le ciel s’est éclairé d’une couleur verte… Des draperies ondulaient lentement dans ce ciel parfaitement dégagé. Quel spectacle !

En cliquant sur la photo vous pourrez découvrir quelques clichés peu communs pour notre région.

Lire plus

Un weekend hivernal

Posté le le 10 février, 2013 | 1 commentaire

Déguisements, serpentins ou confettis pour certains… neige, soleil et paysages de cartes postales en ce qui me concerne.

Le plateau ardennais est toujours aussi beau. Que ce soit le matin dans des tons de gris avec un soleil qui perce au travers des nuages bas ou avec des tons pastels de la fin de journée à la nuit tombée.

Lire plus

L’hiver est à nos portes

Posté le le 9 décembre, 2012 | 1 commentaire

Ces derniers jours, les premières chutes de neige ont fait leur apparition sur notre pays, avec ce matin une accumulation de plus de 30 cm sur le plateau fagnard.

Inutile de vous dire que les paysages sont dignes de cartes postales, allant des couleurs chaudes au soleil couchant aux tons pastels une fois ce dernier derrière l’horizon.

La brume s’élève alors progressivement annonçant une nuit polaire sur la fagne.

Conditions évidemment difficiles pour les animaux qui plus que jamais ont des difficultés pour trouver de la nourriture.

Lire plus

Faites vous plaisir…

Posté le le 16 novembre, 2012 | 0 commentaire

Vous souhaitez un tirage d’une photo…
N’hésitez pas, contactez moi en m’indiquant la ou les photos de votre choix, le format souhaité et en retour je vous communiquerai les tarifs en vigueur.

Lire plus

Cliquez sur la photo pour accéder à la galerie “fagnes”

Posté le le 11 novembre, 2012 | 0 commentaire

Lire plus

Le grand voyage…

Posté le le 28 octobre, 2012 | 0 commentaire

Il fait encore presque nuit. Le vent du nord est fort et il fait froid, à tel point que quelques flocons sont venus saupoudrer le plateau fagnard la nuit dernière. Il faudra en plus attendre que les nuages bas se dissipent pour espérer récupérer un peu de chaleur du soleil levant.

Je regarde machinalement dans la coupe à blanc si des cervidés ne sont pas présents… rien ! Pourtant quelque chose vient de bouger dans les hautes herbes. J’ajuste mes jumelles et à mon grand étonnement, j’aperçois 3 grues, là… posées… elles sont calmes et font leur toilette. Trop occupées, elles n’ont pas remarqué ma présence.

Je vais avoir le plaisir de les observer pendant presque 3/4 heure.

C’est qu’elles sont bien contre les épicéas à l’abri du vent, car en ce qui me concerne ce n’est guère la cas… face à ce vent qui souffle en bourrasques et immobile, le froid finit par transpercer mes vêtements. Peu importe, ce n’est pas tous les jours que j’aurais l’occasion d’avoir des grues si proches de mon objectif.. dommage que le soleil n’est pas de la partie !

Elles prendront enfin leur envol à l’appel d’autres grues déjà en route pour le sud.

Le soleil quant à lui percera progressivement les nuages me permettant d’apercevoir d’autres passages de grues en route pour leur grand voyage.

Voici donc quelques photos de cette rencontre avec quelques ambiances de cette matinée.

Lire plus

Concours EMOTION’AILES – AVES

Posté le le 10 octobre, 2012 | 0 commentaire

Cette photo a été nominée au concours EMOTION’AILES organisé dans le cadre du festival Nature Namur.

Elle a été retenue dans la catégorie “Les photographes de nos assoc” et sera soumise aux votes du public.

Elle est exposée en grand format ainsi que toutes les autres images nominées à la Galerie du Beffroi à Namur jusqu’au 21/10.

Cette photo avait été prise lors du passage de nos grues en fagne.

Lire plus

L’or des fagnes

Posté le le 2 octobre, 2012 | 0 commentaire

La molinie a pris ses couleurs automnales, donnant à nos fagnes un air de savane africaine.

Lire plus

Paysages montagnards

Posté le le 24 septembre, 2012 | 1 commentaire

Pour clore ces mises à jour montagnardes, voici quelques paysages réalisés dans le Val d’Aoste et le Valais Suisse.

Lire plus

Neiges perpétuelles

Posté le le 11 septembre, 2012 | 0 commentaire

Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le site des Alpes Suisses Jungfrau-Aletsch, permet de découvrir le spectacle du monde des glaciers.

Des 824 km² qu’il représente, 42% sont recouverts de glace. 167 glaciers de toutes tailles forment la plus grande surface glaciaire des Alpes d’un seul tenant.

Le grand glacier d’Aletsch, plus grand glacier des Alpes est au coeur de cette étendue.

Pour vous donner une idée, ce glacier fait encore aujourd’hui 23 km de long; 81.7 km²; à la jonction des 3  névés qui le forment il a une épaisseur de 900 mètres; son poids est estimé à 27 milliards de tonnes ce qui correspond au poids de 72.5 millions de jumbo-jets ! Oh Really?

En comparaison, la mer de glace à Chamonix (peut-être mieux connue du grand public), c’est “seulement” 7km de long et 200 mètres d’épaisseur.

D’autres grands fleuves de glace sont également des éléments dominants du site (Fiescher 31.2 km²; Oberaletsch 19 km²; Unteraar 24 km²…).

Cependant le recul dramatique et continu des glaciers alpins depuis la grande glaciation du milieu du 19° siècle tend à prouver que les “neiges éternelles” ne le sont plus vraiment. Cette récession est liée au réchauffement climatique naturel d’une part et aux activités humaines d’autre part.

Lire plus

Quelques panoramiques…

Posté le le 5 août, 2012 | 1 commentaire

En complément des deux autres  mises à jour, voici pour terminer quelques vues panoramiques réalisées dans les Dolomites.

Lire plus

Les Dolomites en fleurs

Posté le le 19 juillet, 2012 | 1 commentaire

Au printemps, la montagne est réputée pour la quantité de fleurs qu’on peut apercevoir sitôt la neige fondue.

Difficile donc de passer à coté sans les photographier.

Lire plus

Rocs festival

Posté le le 1 juillet, 2012 | 3 commentaires

Le paysage des Dolomites est généralement considéré comme l’un des plus beaux paysages de montagne du monde, elles sont d’ailleurs classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le contraste entre les surfaces rocheuses nues de couleur claire et les forêts et prairies au dessous offre toute une harmonie de couleurs. Les montagnes s’élèvent en pics séparés par des ravins, parfois isolés et parfois se déployant en d’immenses panoramas. Que dire aussi des couleurs prises par ces roches au coucher du soleil…

Lors de ce voyage nous avons eu les 4 saisons en 10 jours.. allant de la neige à la canicule. Bien souvent le ciel était très chargé de nuages ce qui n’est pas pour me déplaire.

Voici donc quelques photos qu’il a bien été difficile de sélectionner.

 

Lire plus

Tout près de chez nous !

Posté le le 30 juin, 2012 | 0 commentaire

Exposition.

Lire plus

Concours photo du marais de Séné

Posté le le 8 juin, 2012 | 0 commentaire

Bonne nouvelle cette semaine car une de mes photos a reçu le premier prix dans la catégorie “milieux naturels” lors du concours photo du marais de Séné.

Il s’agit de cette photo de nos fagnes en hiver et prise de nuit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant à la photo de l’écureuil elle a également été retenue pour participer à l’exposition.

Lire plus

Effervescence chez les cigognes…

Posté le le 15 avril, 2012 | 2 commentaires

De retour d’Afrique, le mâle arrivé en premier s’active à remettre le nid en état. La femelle (couple uni pour la vie) le rejoindra quelques jours plus tard.

Dans le parc du Marquenterre, des cigognes ont établi leur nid et les couples sont déjà bien affairés.

Les nids ne sont pas sur une cheminée ou un édifice comme en Alsace, mais bien dans de hauts pins, ce qui change un peu des clichés habituels que nous avons des cigognes.

A cette période, le mâle s’active toujours à collecter des matériaux pour parfaire le nid… il va et vient sans cesse ramenant branches, brindilles, mousse, herbes sèches qu’il vient y déposer.

Les femelles quant à elles restées généralement au nid semblaient pour certaines d’entre-elles déjà couver.

Au retour du mâle, s’en suivent des parades et claquements de bec pour en finir parfois, quand Madame trouve vraisemblablement que Monsieur a bien travaillé 🙂 , par un accouplement…

Ces aller-retour successifs étaient donc l’occasion de s’y attarder un peu pour les photographier en vol et dans leurs diverses attitudes.

Lire plus

La baie de Somme

Posté le le 11 avril, 2012 | 0 commentaire

Mini-trip ce weekend pascal en baie de Somme…

La baie vit au rythme des marées… tantôt elle est plus ou moins inondée (selon la force des marées) et quelques heures plus tard, seules restent quelques poches d’eau ainsi que les traces des chenaux creusés par la marée descendante.

Voici donc tout d’abord une mise à jour avec des photos de paysages… certaines quand le soleil a bien voulu nous gratifier de ses quelques rares rayons… sinon il a bien fallu composer avec les ciels tourmentés par les nuages avant que ceux-ci ne nous arrosent.

D’autres photos suivront… plus ornithologiques celles-là, mais de ce point de vue je suis resté quelque peu sur ma faim, les oiseaux migrateurs n’étaient pas vraiment au rendez vous ! Selon les ornithologues locaux, ils étaient bloqués plus au sud par des vents froids et contraires.

Comme toujours c’est la nature qui commande !

Lire plus

La fagne se réveille

Posté le le 26 mars, 2012 | 0 commentaire

Comme chaque année l’hiver a été rude en fagne.. le vent, la neige et le gel ont totalement asséché la végétation, ce qui lui confère aujourd’hui ces couleurs beiges claires quelque peu recolorées par le soleil couchant.

Mais la vie est toujours bien présente, en témoigne ce mouton (moutons réintroduits voici plus de 10 ans afin de conserver à la fagne son état de lande) et ses deux agneaux nouveau-nés. Nul doute le printemps est bien là !

Lire plus

Des dames grises en fagne

Posté le le 15 novembre, 2011 | 4 commentaires

Espérant apercevoir l’un ou l’autre cervidé, comme d’ordinaire ce dimanche matin j’étais en forêt ½ heure avant le lever du soleil. Malheureusement rien en vue !

Je décide donc d’aller en lisière de la fagne wallonne pour profiter des quelques moments de quiétude qui précèdent le lever du jour et pour contempler ce paysage fagnard qui change au fur et à mesure que les rayons du soleil l’illuminent.

Un moment j’ai l’attention attirée par des sons que je reconnais directement tant ils sont caractéristiques… des grues cendrées. Déjà la veille d’importants passages avaient marqué la soirée et peut-être que quelques-unes d’entre-elles se sont posées dans la fagne pour prendre un peu de repos ?

Je presse donc le pas sur le caillebottis en direction des cris (assez distants faut-il le dire) et là… arrivé sur la crête… des centaines pour ne pas dire des milliers de grues sont posées dans la fagne.

Les premières vagues de grues, assez impressionnantes d’ailleurs, commencent à s’élever dans le ciel. Tournoyant comme pour chercher leur direction, puis en ligne et puis bientôt en V les grues commencent à prendre la direction du sud.

Il y en a partout, à gauche, à droite, au dessus de moi ! Ce n’est pas le lac du Der avec un envol de 40000 grues sur quelques heures… mais ça reste néanmoins impressionnant à observer. Ceci d’autant que cette agitation s’accompagne des cris de ces grands oiseaux qui trompettent sans cesse.

Visiblement le vent n’est pas très favorable, car certaines d’entre-elles tournoient puis se reposent directement. Fatiguées peut-être par cette première partie du voyage depuis le grand nord ?

Les dernières grues ont quitté la fagne vers 14h30, clôturant ainsi de bien belle façon ce spectacle que je ne suis pas prêt d’oublier.

Voici donc quelques photos (bien difficile de les choisir) dans une fagne magnifique, baignée par les rayons du soleil, et qui je l’espère vous mettront dans l’ambiance du moment…

Pour rappel, vous pouvez suivre la migration des grues cendrées sur ce site

Lire plus

Entre aube et crépuscule

Posté le le 17 octobre, 2011 | 1 commentaire

L’automne est maintenant bien en place, et avec lui ses variations climatiques qui sous l’influence de la lumière présente, peuvent changer totalement la physionomie des lieux.

Ces instants sont bien souvent furtifs… le temps pour quelques rayons de soleil de passer au travers des nuages, au brouillard de se lever quelque peu, ou encore aux premières lueurs de l’aube de nous faire apparaître progressivement le paysage environnant.

Alors quand la végétation s’en mêle en arborant son habit automnal, ça nous donne des palettes de couleurs très variées… je vous laisse découvrir la suite en images.

Lire plus

Portraits de flamants

Posté le le 1 juillet, 2011 | 1 commentaire

Que mes compatriotes se rassurent… rien de communautaire dans cette mise à jour !

Indépendamment d’une orthographe différente, “mes flamants” sont à plumes et ont une couleur rose… 🙂

Cet oiseau un peu particulier vit à proximité des marais salants que l’on trouve en Camargue. C’est là qu’il vient se nourrir de plancton, vers, mollusques, poissons, larves d’insectes, crustacés… dont l’artemia salina qui, du fait qu’il contient un pigment rose, lui donne sa couleur.

Outre le fait que ses membres inférieurs soient bien évidemment adaptés aux lieux qu’il fréquente, il se caractérise également par un bec permettant de filtrer l’eau et la vase. En effet, grâce à des fanons qui effectuent un rôle de filtre, l’eau peut s’écouler du bec y laissant les différents éléments nutritifs prisonniers.

Vu maintenant au travers de mon viseur, je trouve que le flamant rose est un sujet assez graphique. Ses attitudes, la forme de son bec, de son cou, les poses qu’il prend, ses plumes colorées… peuvent être autant de sujets à photographier dont je vous présente ici un petit aperçu.

A vous de juger !

Lire plus

Exposition sur la fagne de Malchamps

Posté le le 19 février, 2010 | 0 commentaire

affiche

La fagne de Malchamps est reconnue comme un site de grand intérêt écologique, c’est également un endroit où l’on peut observer de très beaux paysages de landes.

Comme vous l’aurez déjà remarqué grâce aux photos que je vous présente régulièrement, c’est un lieu que j’apprécie particulièrement.

Le but de cette exposition est de vous faire découvrir cette petite fagne, non seulement par des agrandissements photographiques que Pierre et moi y avons réalisés, mais aussi au travers de panneaux didactiques qui modestement vous apprendront peut-être un peu plus sur ce site à préserver.

 

Lire plus

Givre – Neige – Givre – Neige

Posté le le 31 janvier, 2010 | 2 commentaires

fagne_2010_43

C’est le menu de ce mois de janvier.

Il a commencé par du givre (voir cette mise à jour)… Dans la nuit qui suivit, une neige fine vint se mêler au brouillard givrant rendant méconnaissables les endroits visités la veille.

S’en suivit une courte période de dégel puis de fortes gelées accompagnées de brouillard, pour enfin terminer ce premier mois de l’année par d’importantes chutes de neige (50cm minimum)… le tout sous des lumières changeantes pour mon plus grand plaisir.

Lire plus

Début d’année givré !

Posté le le 3 janvier, 2010 | 3 commentaires

Givre en fagne

Brouillard givrant, bancs de brume, le soleil qui va et vient… Bref, des conditions idéales pour donner aux paysages fagnards des aspects de cartes postales.

Pour profiter des conditions du moment, ces photos ont été réalisées en une heure de temps sur un parcours d’un kilomètre aller-retour.

On dit souvent qu’en photographie tout est question de lumière et de composition… La preuve avec cette série de photos, où un même sujet peut grâce à une lumière changeante et un cadrage différent donner l’impression qu’on est ailleurs et à un autre moment.

Lire plus
%d blogueurs aiment cette page :